Bavardages

Je suis une origami

On dit de l’origami qu’il est l’union entre science et art, un genre de complexité scientifique mêlée à une légèreté artistique.
J’ai appris cette définition récemment par un ami de mes parents. Je lui racontais ce que je faisais dans la vie, mon parcours scolaire. Je lui expliquais que j’avais choisi de faire un bac Scientifique un peu par défaut, parce que je voulais aller en fac de médecine après le lycée, que je n’avais finalement fait qu’un an, que j’étais allée en fac de bio un peu par défaut, pour m’y plaire complètement au bout de seulement deux semaines de cours, que j’avais choisi un master de Neurosciences parce que le cerveau humain me fascinait, que j’avais terminé mon cursus par une année d’école de commerce, pour exercer un métier qui me correspondait mieux que celui de chercheuse… Il m’écoutait. A la fin, il m’a dit « si je comprends bien, les sciences étaient d’abord une nécessité plus qu’un plaisir pour toi, mais elles sont devenues le cœur de ton métier. » Oui, c’est totalement ça. Au cours de la discussion, il m’a demandé ce que je faisais de mon temps libre. Courir, j’adore courir. Jouer du piano, enfin apprendre. Approfondir mes cours de russe de LV3 en reprenant mes cahiers. Embêter et parler à mon chat. Faire des puzzles. Cuisiner. Lire, lire beaucoup. Passer du temps sur mon ordinateur. J’écoute de la musique classique et je regarde des ballets. Ah et je vais prendre des cours du soir d’Histoire de l’art à l’Ecole du Louvre à partir de septembre prochain. *silence* puis « En fait tu es plutôt une littéraire dans l’âme » (c’est lui qui le dit, je ne me considère pas comme une grande littéraire). C’est une chose que l’on m’a souvent dite, que j’étais « la copine qui lit beaucoup », « la scientifique en mal d’art et de littérature ». C’est vrai. J’ai toujours aimé lire, toujours préféré passer mon temps libre à faire travailler mon esprit plutôt qu’à être passive, toujours réussi à m’évader avec des passions qui n’ont rien à voir avec mon travail. « Un peu comme l’origami » voilà ce qu’il a dit. Je me suis tout de suite dit que c’était une jolie façon de définir cet entre-deux dans lequel je me trouve.

1020628
Mes premiers origamis 🦊🐸🦆 (soyez indulgents)

C’est à la suite de cette discussion que j’ai décidé du motif de mon tatouage. Cela faisait cinq ans que j’y songeais, j’avais une idée de l’emplacement, une idée de ce que je voulais, mais pas exactement quel coup de crayon. Et là, c’était clair.
Je n’avais pas prévu de parler plus en détails de ce tatouage mais avec l’été qui approche, et surtout les maillots de bain, les personnes de mon entourage le découvrent petit à petit.
J’ai fait ce tatouage pour moi et moi seule, pas pour prouver quelque chose, ni aux autres, ni à moi. Souvent les gens me posent des questions. « Est-ce que ça fait mal ? » Oui, j’ai eu mal car, au niveau des côtes la peau est fine donc c’était douloureux, mais mon tatouage étant assez simple, ça n’a pas duré longtemps. J’ai aussi eu mal pendant les 24h qui ont suivi et ça, je ne m’y attendais pas. « Pourquoi cet emplacement ? » Parce que je ne voulais pas que tout le monde sache que je suis tatouée, que ça me porte préjudice lors une recherche d’emploi par exemple, que les gens me jugent… Parce que oui, les gens jugent. Je le vois bien. Il y a ceux qui n’osent pas dire qu’ils n’aiment pas, de peur de me vexer. Ceux qui me laissent entendre que j’ai fait une bêtise. Ceux qui simplement posent des regards inquisiteurs et insistants. Mais il y a ceux qui jugent moins et qui s’intéressent « Pourquoi ce motif ? » Parce qu’il me ressemble. Même s’il peut paraître commun, il signifie énormément pour moi. Un origami pour illustrer ces deux facettes de ma personnalité littératuro-scientifique et un cygne en hommage au conte, à Tchaïkovski et à ce merveilleux ballet qui ont marqué ma vie.

Récemment, j’étais à la plage avec une amie, il y avait l’océan derrière moi. Elle m’a dit « avec la perspective, on dirait que ton cygne flotte sur les vagues. » J’ai adoré cette image (coucou Emilie si tu passes par là). Cela fait cinq mois jour pour jour que je suis tatouée. Et pour tout vous dire, j’oublie souvent que j’ai ce cygne/signe sous mon bras, à droite de mon sein. Parfois, en m’habillant je l’aperçois, je le redécouvre et il m’arrive de me dire « ah oui, c’est vrai, bonjour toi« . J’en suis fière, mais je ne l’exhibe pas. En maillot de bain deux-pièces il est visible et je le trouve encore plus beau au soleil. Evidemment, je n’oublie pas de le protéger avec une crème solaire comme celle-ci, indice 50, conçue pour les enfants, résistante à l’eau que j’applique le plus souvent possible, et après chaque exposition je l’hydrate bien ou applique du Bepanthen dessus. Parce que je compte bien entretenir ce tatouage, cet origami qui compte tant pour moi.

1010721.jpg

Et pour connaître le passage du ballet du Lac des Cygnes qui me transporte le plus et que j’écoute au moins une fois par jour mais souvent dix de suite en fait, c’est par ici (la qualité de l’image n’est pas folle, mais c’est au Marinsky, l’opéra où je rêve d’aller).

Publicités

4 thoughts on “Je suis une origami”

  1. Je plussoie ce magique pas de quatre, qui se regarde sans fin. C’est aussi celui qui me transporte le plus dans ce ballet.

    Je partage aussi cette bivalence sciences/art. Je trouve ça parfois complexe notamment pour l’orientation mais à vrai dire je considère de plus en plus que c’est une force !

    Jolie tatouage en tout cas, j’aime beaucoup cette simplicité.

    Au plaisir.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Fanny !
      Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à aimer ce pas de quatre et d’apprendre que nous sommes plusieurs à aimer à la fois les sciences et les arts.
      A bientôt 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s