Bavardages

La liste des choses #1

Je ne suis certainement pas la seule, mais j’ai toujours aimé faire des listes. Des to-do mais aussi des énumérations de ce que j’aime. J’inscris tout dans un carnet, une sorte de journal de bord. Je parle de mes voyages, des lieux de telle ou telle ville qui m’ont marquée, de recettes, de restau, de vêtements, de déco, de lectures… Je note les choses qui me plaisent et la liste est interminable. C’est aussi ça que j’apprécie. Dernièrement, plusieurs choses ont fait leur apparition sur la liste et je me suis dit que je devrais les partager avec vous.

1 – Un gaspacho maison

1030045.jpg

Vous avez été nombreux à me demander la recette sur Instagram, alors la voici :

  • 1 concombre
  • 6 tomates
  • 1 poivron vert
  • 2 oignons nouveaux
  • 4 de tranches de pain de mie sans croûte
  • 8 brins de ciboulette
  • un peu d’ail, huile d’olive, piment, sel, poivre

Portez de l’eau à ébullition et plongez-y les tomates quelques secondes. Mettez-les ensuite dans un saladier d’eau froide et retirez-en la peau, ainsi que les pépins.
Épluchez le concombre, retirez-en les pépins. Épépinez également le poivron. Émincez l’oignon et coupez les légumes en petits dés.
Faîtes tremper la mie de pain dans de l’eau froide. Pendant ce temps, ciselez la ciboulette et mixez les oignons, tomates, poivron et concombre. Ajoutez dans le bol du mixer la mie de pain essorée, le sel, le poivre, la ciboulette et 2 cuillerée à soupe d’huile d’olive. Mélangez encore une fois.
Réservez au frais pendant 2h minimum : c’est prêt !

2 – Ce qui nous lie

Ce_qui_nous_lie

En tant que fan inconditionnelle (ou presque) de Cédric Klapisch, je me devais d’aller voir ce film. J’ai entendu très peu de critiques, bonnes ou mauvaises, à propos de ce film et c’est un peu à l’aveuglette que ma copine Anne-Sophie et moi sommes allées au cinéma. En réalité, les films de Cédric Klapisch, c’est une tradition entre elle et moi. Et là, nous n’avons pas été déçues du voyage ! Car oui, on voyage dans ce film : on ne fait pas le tour du monde, certes, mais on est embarqué dans ce pays viticole qu’est l’exploitation de vignes familiales et on savoure les belles images. Si vous voulez passer un bon moment, rire, pleurer (un peu quand même), et admirer des vignes bourguignonnes depuis un fauteuil de cinéma, allez-y !

3 – Un t-shirt 100% made in France

1030028

Depuis le temps que j’entendais parler de ces t-shirts et que je me baladais sur l’e-shop, j’ai finalement craqué et rejoint le groupe ultra-select ( 😀 ) des CDD, comprendre Coureur Du Dimanche. Pour être honnête, c’est aussi le prix qui me faisait hésiter. En effet, on peut se dire que ce n’est pas donné pour des hauts de running, mais 1) certaines marques dites « sportives » sont tout aussi chères 2) la qualité est assez incroyable 3) les coloris et modèles sont tous originaux je trouve 4) ils sont canons 5) il ne faut pas oublier que c’est du made in France et ça, c’est plutôt une chouette chose.
J’ai en fait profité des -30% proposés par Running Heroes pour acquérir ce premier t-shirt. Je dis « premier » car j’ai longuement hésité sur le modèle et je pense que je ne vais pas tarder à en acheter un autre. D’ailleurs, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site car il y a des soldes plutôt canons en ce moment !

*Je précise que je n’ai aucun partenariat avec CDD (j’aimerais bien, mais non… si vous passez par là, coucouuuu), et que j’ai écrit ce texte de manière complètement honnête, décrivant mon ressenti personnel et rien d’autre 🙂

4 – Customiser un petit haut

1030338

Alors ça ! C’est MA fierté de ces derniers jours : ma première broderie sur t-shirt. La broderie et moi, ça fait longtemps qu’on se côtoie puisque depuis le collège je m’adonne à l’un de mes passe-temps favori : le point de croix (au moins une fois par an, j’achète un modèle que je prends plaisir à broder, surtout des cadeaux de naissance à vrai dire car je les trouve tous mignons). Mais la « vraie » broderie, je n’en avais jamais fait. La tendance étant aux t-shirts brodés, je me suis dit que ça ne devait pas être si difficile. Grâce à ce tuto que j’ai trouvé très bien réalisé, je me suis lancée. J’ai trouvé le motif sur internet, je l’ai redessiné et j’ai brodé en point de chaînette sur un débardeur blanc H&M acheté il y a 3 ans. J’ai de nouvelles idées de motifs et j’ai hâte de rebroder, il faut juste que je trouve des tissus (vêtements ou autres) suffisamment épais pour supporter les passages de l’aiguille. Je songe même à continuer le dessin des ballons en ajoutant une main qui tiendrait les fils. Evidemment, il y a des imperfections mais je suis plutôt fière de moi et contente du résultat. Honnêtement, je pense que tout le monde peut y arriver, à condition de le vouloir et d’être un minimum patient.
D’ailleurs, j’ai une petite idée farfelue qui me traverse l’esprit : si vous avez un motif en tête et un tissu à broder, vous pourriez me les envoyer et hop je broderais pour vous, en échange du seul tarif des frais de port ! Vous auriez votre broderie et moi de quoi m’occuper 🙂 Qu’en pensez-vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s