Bavardages

Mais que m’arrive-t-il ?

Quand j’étais petite, j’aimais bien la rentrée, j’adorais l’école et la perspective de retrouver mes copains, de découvrir ma nouvelle classe et mes professeurs m’enchantait le plus souvent. Aujourd’hui c’est différent. Désormais, les vacances ne sont qu’une pause dans un quotidien. Lorsque je reprends le travail, je retrouve mes projets dans l’état dans lequel je les ai laissés, je retrouve les problèmes qu’on avait oubliés pendant les vacances.
En lisant l’article d’Estelle, j’ai réalisé que la rentrée était difficile pour moi cette année. Cette année particulièrement. Et j’ai compris pourquoi.

P1040628

D’abord, c’est ma première reprise 100% professionnelle. Jusqu’alors, j’était encore officiellement étudiante. L’an dernier, le retour de la semaine de vacances pendant mon stage avait été un peu difficile mais, finalement, j’avais encore ce statut étudiant, un mémoire à rendre et à soutenir.
Puis cette année j’ai eu trois semaines. C’est beaucoup trois semaines. C’est génial mais on revient la tête vidée, les yeux ailleurs, le cerveau éteint. Et d’un coup bam, il faut s’y remettre.

P1040632

La semaine dernière était douce et tranquille. Seulement trois jours, des collègues encore absents. Ce lundi, tout le monde est revenu. Bronzés, des souvenirs plein la tête, mais tout de suite les réunions et les projets par milliers.

P1040627

Et puis il y a la solitude. J’ai passé trois semaines avec du monde, avec des gens. Je suis rentrée chez moi, j’ai retrouvé mon chat. J’ai beau l’aimer d’amour, lui parler, l’avoir près de moi quand ça ne va pas en revenant le soir chez moi… N’exagérons pas, les animaux ne remplacent pas l’Humain.
Autre chose. Avant les vacances, j’ai fait une belle rencontre. Une de celles qui vous permet de vous sentir légère et détendue au début de l’été. Je n’en ai pas parlé, je n’ai avoué cela à personne, je voulais préserver cette jolie nouveauté. Malheureusement pour moi, celui que je pensais devenir un amoureux est parti à l’étranger. Mauvais karma. On a beau se dire que c’est temporaire, on sait aussi que l’on se connaît peu, que l’on n’était pas près pour la distance, pas maintenant, pas tout de suite. Et, de façon purement égoïste peut-être, je pense que ce n’était pas le bon moment pour moi, pas à deux jours de ma rentrée. Encore un petit coup au moral qui fait que la reprise est compliquée.

P1040630

Alors j’essaie de combler le vide, de trouver des solutions à ma tristesse et surtout à ce manque de moral dû au retour. Et si on partait à la mer ? Et si on faisait des apéros tous les soirs avec des copains différents (pas de jaloux) ? Et si on prenait du temps pour soi aussi, simplement ? Et si on essayait de trouver du positif à cette reprise ? Et si on profitait des collègues et de ce lien social si important ?

Publicités

13 thoughts on “Mais que m’arrive-t-il ?”

  1. Hello ma belle,

    Ton article m’a beaucoup touché. Tu sais il y a 5 ans je suis partie en espagne avec un groupe d’ami et j’ai vraiment accroché avec un mec, fin aout. Pour apprendre que début septembre il partait faire ses études à plus de 400 km… j’étais un petit peu comme toi, pas trop le moral à cette rentrée. Alors oui c’est dur, oui c’est trop tôt, oui c’est de la folie. Mais mieux vaut avoir des remords que des regrets non ? Parfois un peu de folie ne fait pas de mal, et ce sont ces petites paillettes qui nous font vibrer pas vrai? Je ne te connais peut être pas assez pour te donner tes conseils, mais si tu partages tout cela avec nous c’est peut être pour avoir des retours. Alors vis, fonce, ose, n’abandonne pas avant même d’avoir essayé. Le mois de septembre sera peut être plus joli s’il est pimenté par des réservations de billet d’avion.
    Ps : il y a 5 ans, prendre le tgv lui faire une surprise a été ma plus grande folie… seulement depuis on ne s’est jamais quitté 😉

    Des bisous

    Morgane
    http://www.fille-a-paillette.fr

    Aimé par 1 personne

    1. Oh ton commentaire est si gentil ! Merci, énormément. Tes mots m’ont touchée. En réalité, j’hésite à prendre des billets « pour voir si on peut continuer », parce qu’en effet, malgré la distance, on se parle encore, on rigole toujours, et on s’entend très bien. Dans mon cas, c’est un avion à prendre et peut-être un ou deux jours de congés à poser pour prolonger un week-end… C’est à réfléchir, mais c’est dans un coin de ma tête. Même si je ne suis pas totalement sûre que ça changera l’avenir, disons que ça pourrait être un petit coup de folie qui, le temps d’un week-end, nous ferait du bien à tous les deux… 🙂

      Je t’embrasse ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Coucou,

        On ne sait pas de quoi l’avenir sera fait. Je suis plutôt pour essayer de vivre à fond. Prends cet avion, vis, aimes, profites… Si ça ne marche pas tu auras essayé et tu auras passé de bons moments. Ne prends pas le risque d’avoir toujours ce « et si j’avais osé… » qui traine dans ta tête. Je ne suis peut être pas très objective mais j’étais très raisonnable avant et ce petit coup de folie reste la plus belle décision de ma vie. Je te souhaite tout autant de bonheur, de folie et de magie !

        Des bisous

        Morgane
        http://www.fille-a-paillette.fr

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s